REPORTAGES CAPSULES EFFECTUÉS PAR NOS SERVICES

Nous allons à la rencontre des brasseries artisanales 100% Françaises pour découvrir leur univers et mettre en avant leur savoir-faire.

BrasserieSavoieBrasserie du Mont Blanc

brasserie-du-mont-blanc-17
la-blanche-top-BA

À la fin du 19ème siècle, 8 brasseries étaient installées au cœur du massif alpin attirées par la qualité de l’eau, pour la fabrication, et la proximité des glaciers, pour la conservation. C’est en 1821 qu’on trouve trace d’une première brasserie à Sallanches. Monsieur Rabenak emploie alors un seul ouvrier et vend 6 500 litres par an.

Après deux prédécesseurs, M. Challamel en 1890 le nouveau propriétaire de la brasserie, en association avec la Brasserie Saint Jean à Genève. En 1902, l’entreprise devient « Challamel, Boucharge et Viard » avant de prendre l’appellation « Bière du Mont- Blanc » en 1911.

En été, la Brasserie du Mont-Blanc produit plus de 4 000 hectolitres de boisson fermentée, contre 150 hectolitres en Automne. La cave de garde avec ses tanks en acier vitrifié est maintenue à 0° par la récupération de la glace de l’étang en bord d’Arve. Quand les hivers ne sont pas assez froids, les brasseurs vont alors chercher la glace aux pieds des Glaciers du Bionnassay ou celui des Bossons. Une quarantaine de brasseurs y travaillent.

La Brasserie stoppa toute activité en 1966. Mais cela était sans compter sur la détermination et la passion d’un jeune savoyard : Sylvain Chiron.En 1999, il relance la « Bière du Mont-Blanc »… et s’installe à la Motte-Servolex au cœur de la Savoie afin de produire les «bières du Mont-Blanc», bières de dégustation authentiques, de caractère et de qualité, brassées à l’eau des glaciers du Mont-Blanc.

Site officiel : www.brasserie-montblanc.com

La Blanche:
Chronique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.