JuraLa brasserie artisanale La Rouget De L’Isle passée au crible !

5 janvier 2018par Vincent B.ArTeam0

Grande Rivière Ambrée, Vieux Tuyé Fumé et Millefleur Blonde de la brasserie artisanale La Rouget De L’Isle

Brasserie artisanale fondée en 1994, elle trouve sa place dans la commune de Bletterans au cœur du Jura. Elle doit son nom au célèbre compositeur de la Marseillaise, le bien nommé Claude Joseph Rouget De L’Isle, lui-même originaire de la région.

Site officiel : brasserie-rouget-lisle.com

BartAvis

La brasserie dispose actuellement d’une très large gamme de bières et de cervoises, de fermentation haute et basse, traditionnelle ou spéciale. Il était compliqué de toutes les goûter. Voici une petite sélection parmi ce qui est proposé.
«Allons enfants de la patrie, le jour de BOIRE est arrivé»

Grande Rivière Ambrée

Alcool : 6% vol.

Ouh là là !!! Une rivière de bière, celle-là elle est pour moi, c’est sûr. Est-ce que la bière va couler à flot ? En tout cas je l’espère vu le nom qu’elle arbore. J’ouvre, je remplis le verre et découvre une belle couleur ambrée aux tons orangés. Une fine mousse peu persistante en guise d’écume. Le nez dévoile des notes caramélisées. En bouche, on retrouve nettement ces notes de caramel, qui se tiennent légèrement après la dégustation.
Malgré son goût malté, les arômes restent très discrets, ce qui la rend rafraîchissante et légère. Au final cette belle ambrée allie finesse et caractère. Une mousse à boire à l’heure de l’apéro.

Vieux Tuyé Ambrée

Alcool : 6% vol.

Et oui…encore une ambrée de la brasserie La Rouget De l’Isle !! Mais ce qui est intéressant au premier coup d’œil, c’est l’annotation «Fumé» indiquée sur la bouteille. Ce simple mot a suffi pour me donner l’envie de goûter cette bière. C’est parti, le décapsulage est lancé. La bière n’est même pas encore servie que se dégage déjà une bonne odeur de fumé voire de feu de bois. Une fois servie, l’odeur est encore plus présente. Une robe marron claire tirant sur le cuivré se dévoile. Je goûte…Bizarre…Première gorgée…J’ai l’impression de manger du bacon ! On se dit que le brasseur ne nous a pas menti. Passé l’effet de surprise, elle nous laisse en bouche un goût fumé assez prononcé mais agréable qui persiste peu, après le final. Nul besoin de l’agrémenter, elle se suffit à elle-même. Comme elle ouvre l’appétit, je vous la conseille avec de la bonne charcuterie de pays.

Millefleur Blonde

Alcool : 6,4% vol.

Bon, autant être honnête tout de suite. Si j’ai goûté cette bière, c’est avant tout pour faire plaisir à madame. Et oui ça m’arrive de tester quand elle est là. La Millefleur est une bière blonde aromatisée au miel (pas ce que je préfère) mais qui reste tout de même assez forte en alcool (à voir).
Je me lance, je verse et laisse apparaître une robe jaune claire typique des blondes avec très peu de mousse. Au nez, des notes maltées se mélangent à une touche florale, certainement les effets du miel. Le goût très peu sucré est intéressant car il permet d’apprécier le coté mielleux qui vient casser l’amertume du malt. Une certaine longueur en bouche est appréciable. À n’en pas douter, une bière surprenante.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.