VaucluseMachotte blonde, blanche et ambrée de la brasserie artisanale «La Machotte»

La Machotte, une brasserie artisanale provençale

L’histoire de La Machotte débute en 2015 sur les terres provençales de Sarrians dans le Vaucluse. En passionnée, Perrine se lance tout d’abord en amateur. Puis après quelques formations et stages qui l’on conduite jusqu’en Belgique, elle décide de passer à la vitesse supérieure. Le projet se met en place et la brasserie ouvre officiellement ses portes en Octobre 2017.

Ça y est, La Machotte voit le jour, mais pourquoi ce nom ? Il s’agit en fait du nom donné au corps de ferme où la bière est produite. Mais ce nom improbable désigne également une Chouette en provençal. On comprend donc mieux pourquoi l’étiquette est ornée de ce rapace.

A l’instar de Marcel Pagnol et de son Grand-Duc qui nous a fait frémir de peur dans notre enfance, notre brasseur a choisi son cousin nocturne pour représenter sa gamme. Espérons que celui-ci nous fasse frémir de plaisir.

Page Facebook : @brasserielamachotte

Bartavis

Si on prend le temps de bien regarder la bouteille, on s’aperçoit que le corps de notre majestueux volatile est représenté par un cône de houblon. Histoire de nous rappeler qu’on parle bien de bière. Le fond en rayon de soleil permet de bien mettre en avant notre oiseau. Vous l’aurez compris, la bouteille donne déjà envie de passer à la dégustation. La brasserie nous propose une gamme de trois bières différentes : une blonde, une blanche et une ambrée. La Chouette prend son envol.

Des bières très «Chouettes» !!

brasserie-machotte-bière-blanche-blonde-ambrée

Machotte Blonde

Alcool : 4,8% vol

Je me saisis de la bouteille que je décapsule aussitôt. Je laisse un peu de temps à la bière. La Machotte prend ses marques dans mon verre. La mousse y est abondante et généreuse. L’étiquette de La Machotte m’observe fixement ! Notre chouette a enfilé son costume de super héros houblonique.
Et ce n’est pas pour rien ! La première gorgée est rafraîchissante, suivie rapidement de l’amertume qui s’intensifie pour s’estomper délicatement. Une bière blonde qui me trouble ! On sent très bien les ingrédients qui la compose, avec un aspect crémeux qui se fait sentir à condition de prendre le temps. J’aime beaucoup. La brasserie réalise avec La Machotte Blonde un excellent produit : frais, organique et direct.

Machotte Blanche

Alcool : 5,8% vol.

Deuxième étape Provençale ! Je prends mon verre et verse la bière. Une robe jaune clair opaque se dévoile. Une mousse épaisse prend rapidement forme. En attendant la dégustation, une odeur houblonné florale se fait sentir. La Machotte me fixe toujours !
L’attaque au palais est immédiate avec l’amertume. La bière pétille légèrement et je passe sur un goût houblonné assez prononcé et très fruité. Je suis surpris !
Assez longue en bouche, l’alcool se dévoile à peine à la fin. Je reste tout de même sur une bière rafraîchissante. La Machotte nous présente un autre produit de qualité : une blanche puissante et complexe.

Machotte Ambrée

Alcool : 6% vol.

Dernier vol avec La Machotte ! Même en sachant qu’elle m’observe toujours, je ne la regarde pas et m’empresse de servir. Coté robe, un cuivre légèrement trouble apparaît. La mousse est moins importante mais présente. Le nez est très houblonné. Je laisse un peu décanter.
En première impression on retrouve toujours cette même amertume caractéristique de ses deux sœurs. Assez malté en bouche avec une bonne pétillance, le goût passe relativement vite. Je note un soupçon de caramel sur la fin.
Dans un style plus classique, La Machotte ambrée reste efficace, fraîche et désaltérante.

Et après, on fait quoi ?

La brasserie La Machotte continue à proposer sa gamme de trois bières, avec en prévision un brassin éphémère qui ne sera disponible qu’occasionnellement, un peu à la façon d’une bière de Noël ou de Printemps. J’espère en tout cas que j’aurais l’occasion de déguster également celle-ci.
Je vous laisse sur ces bonnes paroles en compagnie de notre ami ailé, mais en vrai cette fois.

Vincent B.ArTeam

Mes passions : la musique, la bonne bouffe et évidemment la bière. Très sélectif sur les deux premières, je le suis davantage avec la boisson des Dieux. Grand amateur de belges et notamment de Triple et d’Abbaye, j’aime les bières de caractère. Toujours à la découverte de nouvelles saveurs, j’aime à retrouver ce style dans la bière artisanale Française qui regorge de belles surprises. Chroniques électriques réalisées avec la bande son d’un bon vieux AC/DC !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.