Côtes-d'ArmorL’Amère follette, une IPA de la brasserie artisanale La Follette

Une soirée folle en perspective !

Amis de Bretagne, de France et de Navarre, bonsoir ! Bienvenue dans les Côtes d’Armor sur la commune de Gomené. Cécile Dutray, du haut de ses 25 printemps, y a ouvert la microbrasserie La Follette où elle produit une gamme de bières équilibrée au tempérament affirmée : une blonde, une ambrée et une IPA. Le blues du dimanche soir m’amène à boire le coup avec « l’Amère Follette », une IPA pleine de surprises, à la fois douce et …amère !

Alcool : 6% vol.
Site Officiel : microbrasseriefollette.fr

Bartavis

Le nom Follette provient d’une légende locale reproduite par Cécile sur la bouteille. Légende que tu peux lire sur la chronique de la Follette blonde.

La bouteille est élégante. Sur l’étiquette, l’illustration représente une femme assise sur un homme face à terre. Cette follette s’annonce-t-elle si renversante ?

A l’ouverture, une mousse généreuse s’écoule de la bouteille. D’emblée, de généreux arômes de houblons montent aux narines. Il s’agit bien d’une IPA… De couleur caramel clair, sa robe trouble emplit le verre et ne va pas tarder à emplir également notre gosier.

Follette - bière - IPA - brasserie - Follette- cotes-d'armor - fr

L’Amère Follette,

Première gorgée : alléchante ! La finesse des bulles laisse sur la langue et sur le palais toute l’amertume du houblon qui s’évapore lentement pour laisser place à un goût plus doux, plus léger.
Le malt d’orge est bien présent également et confère à l’Amère Follette quelques notes de terroir. Un bel équilibre en somme pour cette IPA, qui allie des arômes puissants et un goût d’authenticité. Du bel ouvrage !

A table !!!

Ceux qui suivent mes chroniques (toujours plus nombreux et je vous en remercie), connaissent mon affection, que dis-je, ma tendresse, pour le fromage et c’est pour cela que je vais vous conseiller autre chose ce soir. Pourquoi ne pas accorder une Indian Pale Ale avec la cuisine …indienne ? C’est ce que j’ai testé et je n’ai pas été déçu ! Un agneau madras bien relevé avec un riz safrané ! La puissance des épices en cuisine s’accorde amer(veille) avec le gout de la bière. On ne le dira jamais assez la Bretagne c’est un voyage ! Santé !

Pierre-Yves B.ArTeam

J’aime la bière pour son côté convivial. Mes meilleurs souvenirs de bières remontent à une dizaine d’années, en Australie, quand après une dure journée de labeur en plein soleil avec quelques bons collègues, le goût d’une bonne bière nous rafraîchissait et nous réchauffait le cœur. De retour dans l’hexagone je me suis intéressé de près à la bière artisanale. Les brunes comptent pas pour des prunes mais j’adore les blondes qui cachent bien leur jeu !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.