IsèreLa Franglaise, IPA au thé Earl Grey de la brasserie Une petite mousse

11 février 2019par Alex B.ArTeam0

La Franglaise, la bière du tea time

Il est 16h. C’est l’heure du thé, ou tea time dans la langue de Shakespeare. Je sors de mon frigo la Franglaise, IPA brassée par Une Petite Mousse. La recette a été élaborée en collaboration avec l’humoriste anglais Paul Taylor, amateur de bières artisanales. Et comme il aime bien faire des blagues, il a foutu du thé earl grey dans son IPA ! What ?! Je ne suis pas contre les bières originales mais le earl grey, c’est pas ma tasse de thé… Comme la brasserie a bien fait les choses en organisant une soirée spectacle en présence de Paul Taylor (que j’ai découvert sur scène avec plaisir), je range mes a priori dans La Manche, au milieu du tunnel. Je décapsule la bouteille dédicacée par l’artiste lui-même et me verse a cup of beer.

Alcool : 6.7% vol.
Site Officiel : unepetitemousse.fr

Bartavis

Brasserie une petite mousse - Paul taylor - Franglaise - Bière ipa - Earl-grey

Une mousse beige clair, dense et persistante surmonte la robe ambrée, bien trouble de la Franglaise. Le nez est résineux. De légères notes de bergamote me chatouillent les narines. En bouche, l’attaque tire sur le malt. Les arômes d’agrumes prennent le relais, dont la bergamote. Le earl grey est bien présent et c’est plutôt agréable. L’amertume est franche et assez longue en bouche. Les codes de l’IPA sont là, ce que j’apprécie car le terme est de plus en plus utilisé abusivement.

Une IPA française à l’accent anglais

Je savais que les anglais faisaient bien la bière. Je savais aussi qu’ils faisaient bien le thé. Il aura tout de même fallu l’aide d’une brasserie française pour bien assembler les deux. Comme quoi, Français et Anglais auront toujours besoin les uns des autres.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.